f 

Comme souvent dans nos choix de voyages, des lectures de jeunesse, des événements marquants ont rempli notre imaginaire.

Pas simple cette fois-ci. On veut toujours voyager solo, dans un pays contrôlé.

Un joli parcours du combattant. Du visa chinois avec faux billets d’avion (merci photoshop !) au visa pour le Tibet délivré une fois à Pékin, la veille de notre vol pour Lhassa.

Tout cela avec l’obligation de passer par une agence.

16 jours avec guide et chauffeur plus chargés de nous faire passer les postes de contrôle que de nous raconter la réalité de leur pays.

Hélas pour eux.

VOYAGE AU TIBET 2019