L'idée est simple pour cet été 2020 : proposer des randonnées à l'écart des concentrations de randonneurs sur les itinéraires classiques du Massif des Bauges.

Nous voilà partis avec Dominique et Gérard pour un repérage 15 ans après sur la montagne qui fait face à La Grangerie.

Il y a des belles choses à retenir mais la traversée de l'arête s'avère plus compliquée que prévu pour un groupe.

Le panorama et le jardin des Dames valent le détour.
En Aller-Retour comme décrit ci-dessous.

ACCES : De Chambéry, rejoindre Aillon-le-Jeune par le Col des Prés (D206). monter au cernay par une petite route à droite à l'entrée du vilage.

PARKING : Au Cernay, places dédiées.

DENIVELE : 650 m

TEMPS : 2 h de montée.

DIFFICULTE : Assez Facile jusqu'au Jardin des Dames. Balisage léger et chemin peu marqué. Difficile pour l'arête et la traversée.

ITINERAIRE DE RANDONNEE

MONTEE
Prendre la piste plein sud. Après la carrière, une piste part au Nord jusqu'à la fontaine des tuiles. Peu après, quitter la piste à main gauche pour un vieux chemin. Quelques traces de peinture et des cairns vous mèenent au Jardin des Dames. Lieu paisible et panorama qui de dévoile.
Il possible d'atteindre le Mont de la Buffaz par une arête effilée. Superbe vue.

DESCENTE
- par le même itinéraire en A/R plus sûr
- par l'arête sud jusqu'au grand Roc puis par le chemin menant au Col de Prés (balises jaunes) par les Chalets de l'Allier. Prendre à droite (Nord) la piste pour rejoindre le Cernay après avoir traverser une forêt d'épicéas.

A EVITER

Une fois au jardin des Dames, la tentation est grande de poursuivre plein Nord par Le Mont Nau pour rejoindre le Cernay à main gauche. Le chemin disparaît très vite. Puis après avoir suivi un petit thalweg, la pente se redresse très sérieusement. L'absence de sente, bien que marquée sur la carte vous oblige à rejoindre une piste forestière en déver et en traversant une coupe récente peu confortable.

On se contentera pour nos séjours randonnée d'un simple A/R.
Vous l'aurez compris, repérage peut rimer avec ratage...

Copyright Pascal CONCEILLON - Mai 2020